Protections hygiéniques naturelles et non toxiques, on a quoi comme choix ?

Je vous ai bien souvent parlé de la coupe menstruelle. Que ce soit sur mon blog, sur les groupes, les forums, à mes ami(e)s, à ma famille… Vous n’êtes pas sans savoir que c’est pour moi hyper important de communiquer sur ce sujet et de donner toujours plus de visibilité à nos alternatives périodiques !

SAMSUNG CSC

En effet, les règles, qu’on le veuille ou non, c’est un sujet qui touche la moitié de l’humanité, peu importe ta classe sociale, ta couleur de peau ou tes goûts musicaux. Tous les 28 jours environ, c’est rebelote. Si tu as de la chance, c’est juste un moment un peu plus chiant que les autres, si non, ton acné hormonale se déclenche, ton humeur c’est les montagnes russes et dans ton bas-ventre c’est un vrai champ de bataille. Physiologiquement, on a du mal à y couper et dans la mesure où nous sommes toutes concernées, autant avoir accès au maximum d’informations pour choisir la protection hygiénique qui te conviendra le mieux et sera la plus respectueuse de ton hygiène intime.

Résidus de produits toxiques, taxe tampons hallucinante, pubs désobligeantes, prix exorbitants, y’en a marre de se faire pigeonner par l’industrie de la menstruation. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus à nous préoccuper de notre santé et à vouloir des produits naturels qui respectent notre corps, notre intimité et l’environnement; le tiercé gagnant.

Alors certes, la coupe menstruelle présente un paquet d’avantages non négligeables : économique, pratique, neutre, permet d’éviter les infections et mycoses souvent causées par l’utilisation de tampons ou serviettes classiques… En gros, utiliser la cup, c’est comme si tu faisais ta vie sans tes règles.

MAIS, il n’y a pas que la coupe menstruelle dans la vie, loin de là. On a le droit de ne pas se sentir à l’aise avec l’idée de tester la cup, d’avoir besoin de temps, de se sentir peut-être trop jeune, etc, etc. Ça ne veut pas pour autant dire qu’on est pas scandalisée par le fait que ce sont plus de 26 041 667 092 serviettes non recyclées qui ont été rejetées dans le monde depuis … JANVIER… Ou par les pubs insupportables que l’on nous diffuse pour nous pousser à acheter des protections traitées, polluantes, pleines de résidus toxiques, blanchies au chlore et pleine de plastique…!

Alors à part la coupe menstruelle, aujourd’hui, on a quoi comme alternatives ?

  1. Les protections classiques : serviettes et tampons en coton bio

Ce sont des protections sans matière synthétique, sans plastique, sans parfum (potentielleAfficher l'image d'origine source d’irritations et de démangeaisons) et sans cellulose. Fabriquées à base de matières naturelles et sans matériaux issus de la pétrochimie, ces protections n’ont normalement subi aucun blanchiment au chlore et sont biodégradable à 95% (cela peut évidemment varier selon les marques).

Dans le cadre d’une démarche naturelle, ces protections sont vraiment géniales, reste la problématique de la production de déchets. Malgré tout, 13 fois par an, à raison d’une moyenne de quatre serviettes par jour, cela en fait du déchet. Dans tous les cas, c’est déjà une belle avancée en terme d’éloignement des produits conventionnels et toxiques de sa routine.

2. Les serviettes lavables

Afficher l'image d'origine

Serviettes IMSEVIMSE sur brindilles.fr

Il s’agit de serviettes en tissus réutilisables, en général équipées de pressions ou scratch pour les fixer à vos sous-vêtements. En coton naturel et encres toxiques, ces protections seront utilisables pendant 5 à 10 ans (selon votre rythme d’utilisation, celles vers lesquelles vous vous tournerez). Ces dernières se lavent en machine à 30 ou 40°c ou à la main, avec quelques gouttes supplémentaires de Tea Tree pour son côté anti bactérien. Je pense très bientôt en tester afin de pouvoir vous conseiller un peu mieux sur ce mode de protection menstruelle.

 

 

 

3. Les éponges menstruelles

Je suis comme vous, je découvre. Il s’agit d’une éponge de mer Mensi, naturelle, commeAfficher l'image d'origine
celle que l’on peut utiliser pour se frotter le corps. On la mouille légèrement et l’insère comme un tampon ou une coupe menstruelle. Cette dernière absorbe le flux, toutes les 4/5heures, il faut la sortir puis la rincer à l’eau froide puis la laver au savon avant de la ré-insérer. J’ai trouvé quelques infos ici, « ma féminité nature » mais je ne connais personne qui l’utilise. Si il y en a parmi vous, j’aimerais beaucoup connaître votre expérience, ce serait super intéressant !

 

4. Le flux instinctif

C’est une nouvelle façon de vivre ses règles que j’ai découverte avec étonnement il y a quelques mois. Je ne pratique personnellement pas le flux instinctif mais je trouvais intéressant de vous en parler un peu, certaines d’entre vous peuvent être intéressées ! En gros (très gros), il s’agit de ne plus porter de protections hygiéniques mais de se « retenir », comme lorsque l’on a envie d’aller aux toilettes par exemple, et de ne libérer son flux qu’une fois aux toilettes ou sous la douche. Alors pour le coup c’est complètement zéro-déchet 🙂 Je vous laisse découvrir l’article de Mini « Vivre ses règles au naturel », qui le pratique et en parle mille fois mieux que moi !

J’espère que cet article vous aura été utile & vous aura permis de faire des découvertes intéressantes ! C’est l’occasion d’échanger autour de cet article, si vous connaissez d’autres protections alternatives, si vous avez un feedback sur l’une citée dans cet article… N’hésitez pas, commentez ! 🙂

Sur ce, à très vite, soyez heureux ♥

Vous avez trouvé cet article utile ? N’hésitez pas à commenter, liker, partager si cela vous a plus, ça fait chaud au ♥ !

Retrouvez-moi sur Facebook & Instagram

Publicités

4 réflexions sur “Protections hygiéniques naturelles et non toxiques, on a quoi comme choix ?

  1. BBxMarmotte dit :

    J’ai déjà entendu parlé du flux instinctif mais j’avoue que je suis sceptique, se retenir toute une journée quand on est pas à la maison.. et au moindre mouvement / éternuement ou que sais-je, c’est le drame lol ^^
    Sinon pour le reste, je ne connaissais pas ! Les serviettes lavables je ne pense pas que ce soit mon truc, mais c’est bien qu’il y ait différentes méthodes pour tout le monde 🙂
    Merci pour les découvertes en tout cas ^^

    Aimé par 1 personne

    • Anaïs dit :

      Avec plaisir ! Je suis comme toi, je découvre cette méthode que je n’ai pas testé, mais cela m’intrigue
      Après tout, nous sommes bien capables de nous retenir d’aller aux toilettes, c’est avant tout une question d’habitude et d’éducation, on apprend à faire ci ou ça.. Alors pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas pour nos règles ? 🙂 Je trouve ça hyper intéressant 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Laurie dit :

    Super intéressant ! Ce sujet est tellement peu évoqué ! Je ne connaissais pas du tout l’éponge et le flux instinctif. Je pense aussi tester les serviettes lavables, ça me paraît une alternative intéressante !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s