Ces petits trucs que l’on peut faire pour faire bouger les choses à notre échelle

quelques-petites-chosesAu risque de passer pour une empêcheuse de tourner en rond, je me suis rendue compte la semaine dernière, qu’aujourd’hui, à l’heure des réseaux sociaux , il est assez facile d’entrer en contact avec les marques, les groupes afin de leur poser nos questions ou de tenter de les faire réagir sur des questions liées au consommateur. Et ce serait dommage de s’en priver ! J’ai décidé d’y consacrer un mini articles, pour toutes celles et ceux qui pensent que se manifester ne sert à rien.. Au contraire, derrière les comptes des marques, se trouvent des personnes comme vous et moi (comme moi surtout, on dirait bien que c’est plus ou moins mon métier ehe), qui lisent vos messages et souvent, prennent le temps de se renseigner, de faire remonter et d’y répondre.

Manifestez-vous, faites entendre votre voix de commateur.trice !

Je voulais vous citer ces deux exemples car j’ai été assez interloquée par la « facilité » avec laquelle j’avais eu mes réponses. Alors plutôt que de marronner dans son coin (comme on dit par ici), communiquez !

 

Certaines l’auront vu sur Insta, j’ai récemment fait l’acquisition de trois magnifiques paires de chaussettes « bleufôret ». Il s’avère que lors de mes études de textile, je me souviens vaguement avoir fait une présentation sur cette marque vosgienne, made in France qui, il me semble, respecte les principes du développement durable. Du coup je cherche des infos sur leur site, notamment pour connaitre la provenance des fils (parce que bon, Made In France… Tout est relatif !) et j’ai du mal à trouver réponses à mes questions. Voyant qu’ils ont un compte instagram, je les contacte et ils me répondent dans l’heure :

« L’ensemble de nos fils vient d’Europe. Les teintures sont faites en Europe et donc conformes à la réglementation, aux normes sécuritaires et écologiques. Toutes les étapes de production sont faites en France, sur le site de Zainvilliers dans les Vosges où se situe notre usine. Les packagings sont aussi imprimés dans la région. Plus que française, on peut dire que la fabrication de nos produits est régionale. Et notre marque est agréee Vosges Terre Textile. N’hésitez pas à nous contacter en privé, je pourrai vous donner plus d’informations. « 

Tellement pratique, non ?

Le twit de la meuf un peu saoulée !

 

Deuxième exemple; par un des grands hasards dont la vie est magnifiquement faite, je me suis retrouvée à accompagner une de mes collègues à Carrefour entre midi et deux. J’en profite pour passer par le rayon fruits et légumes, j’étais complètement à sec. Je prends mes p’tites pommes et ma grenade, les mets dans un de mes sacs réutilisable…. et là, on m’a refusé l’utilisation de sacs réutilisables au rayon bio sous prétexte qu’il faut tout mettre dans des sacs papier. Quand j’explique ma démarche à la personne responsable, elle me répond plus ou moins que je fais ça pour voler et que y’a des caméras et que de toutes façons, c’est comme ça et pas autrement... HUMHUM. J’essaie encore un peu de lui expliquer que pour moi c’est important, que ça n’a pas de sens de refuser ses sacs que tout le monde accepte… En vain. Autant vous dire que la moutarde m’est un poil montée au nez et que j’ai tout reposé devant une situation si absurde.

SAMSUNG CSC

Mes sacs pourtant si pratiques !

Je commençais à fulminer à l’intérieur de moi même, Carrefour, le grand leader qui ouvre des magasins bio à tout coin de rue, se targue de faire du vrac (gloups) et rachète greenweez Merci le Green-washing, je me sens bien prise pour une c*nne !

Quand je suis énervée mais que je ne sais rien faire, je twitte (la Sncf doit commencer à reconnaître mon pseudo ehe. Hum.). Et bim, Carrefour me répond directement en me donnant le lien du site pour déposer ma remarque. Alors certes, ce n’est qu’une remarque, mais imaginez, si TOUT le monde, dès qu’il y a un truc un peu foireux ou aberrant de ce genre, envoie un mail et twitte… Ils auront tout intérêt à régler le problème au plus vite !

Grâce aux réseaux sociaux et à l’ère du digital, la e-réputation est super importante car les gens s’informent en ligne et les community manager très réactifs, profitons en pour donner notre avis, questionner, montrer que le consommateur s’intéresse aux compositions des produits, à leur provenance, aux conditions de fabrication… A l’image du hashtag lancé il y a quelques mois « whomademyclothes », n’hésitons pas à questionner les marques et entreprises pour faire avancer les choses !

 

Vous avez trouvé cet article utile ? N’hésitez pas à commenter, liker, partager si cela vous a plu, ça fait toujours plaisiiiir ♥

Retrouvez-moi sur Facebook & Instagram pour plus de love-

Publicités

11 réflexions sur “Ces petits trucs que l’on peut faire pour faire bouger les choses à notre échelle

  1. The Flonicles dit :

    J’utilise mes sacs réutilisables pour les fruits et légumes chez Carrefour, mais j’utilise le scanner pour scanner mes achats pendant mes cours, ceci dit on ne m’a jamais fait de remarque pendant que je remplissais mes achats, la personne qui t’a fait la remarque n’est franchement pas maligne car tu leur fait gagner des sous en n’utilisant pas leurs sacs et tu ne fais aucun tort. Dans tous les cas tu as raison d’en parler.

    Aimé par 1 personne

  2. Mathilde dit :

    Je suis dans la communication digitale et effectivement, la marque se plie souvent aux exigences du client pour faire bonne figure !
    Pour des remarques comme les tiennes, aucun soucis, après le problème de ce genre de choses est le nombre de trolls qui en découlent…mais c’est comme ça les réseaux sociaux 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. OAKMOON dit :

    Merci Chère Anaïs!
    Tu as raison d’inciter les gens à communiquer, c’est très important ! Profitons des réseaux pour être entendu ! Pour ma part, la plupart du temps, j’ai plutôt tendanceà laisser des commentaires lorsque j’ai reçu un service excellent ou un produit de très bonne qualité! Vivons #CONSOMA(C)TEUR

    Aimé par 1 personne

  4. Steffi dit :

    Travaillant pour un grand groupe de distribution, je ne peux que te confirmer que oui, la e-réputation de la marque est hyper importante, et les entreprises qui en ont conscience font très très attention à ce qu’on dit d’eux sur les réseaux sociaux 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s