Je ne bois pas d’alcool mais merci, je passe une très bonne soirée.

Je ne bois pas d’alcool. Enfin, pas vraiment. Je ne suis pas contre un Mojito bien arrangé ou un petit pastis de temps en temps mais je n’aime pas du tout le goût de l’alcool. Bière, vin, alcools forts… Ça ne m’émoustille vraiment pas les papilles. En soi, je n’ai aucun problème avec cela, ça ne me dérange pas et je m’en accommode très bien mais ça commence à me pomper sérieusement l’air de devoir souvent justifier le fait que je ne boive pas d’alcool aux nouvelles personnes qui entre dans mon cercle d’amis (bon ok, je fais un peu ma drama queen, beaucoup trouvent ça cool et relèvent à peine). Mais depuis quelques temps, je constate que peu de situations « festives » (aller boire un verre en terrasse, apéro, soirée…) sont dépourvues de cet échange :

« Non je ne bois pas, un soft s’il te plaît »

« Non je n’aime pas le goût de l’alcool »

« Non pas même la vodka » (s’en suit une liste d’environ 10 questions concernant divers types d’alcool)

« Si parfois je bois un Mojito » (AAAAAAaaaaaaaaaah quand même !)

« Non mais je préfère boire un soft, VRAIMENT »

Après moultes justifications, je me demande quel est le fond du problème. Pourquoi le fait que mon verre reste rempli d’un soft puisse être aussi problématique dans les ambiances festives. Finalement cela ne m’empêche pas de danser jusqu’à 9heures du mat’, d’avoir survécu un an et demi à un rythme effréné de soirées berlinoises, de passer des moments de ouf, d’être de bonne humeur et motivée. Donc lettre ouverte à tous ceux qui ne comprennent pas que l’on puisse ne pas consommer d’alcool (par goût, par envie, par conviction, pour des raisons de santé, etc.) : qu’est ce que cela peut vous faire ?

Est-ce que je vous prends la tête en soirée à analyser tous les fonds de vos verres en demandant ce que c’est ? Non.

Est-ce que je me permets de juger votre comportement une fois que vous êtes alcoolisés ? Non.

Est-ce que finalement l’important c’est pas aussi de passer un bon moment ensemble même si je suis au soft ? OUI !

Après tout, boire en soirée ou pas, c’est juste un choix à respecter

Afficher l'image d'origine

source : ouest france

Ne pas boire en soirée, c’est l’histoire de ma vie. Et merci de vous en préoccuper mais ne vous inquiétez pas pour moi, je passe de très bons moments ! Sinon je ne serais pas là, donc tout va bien. Alors oui, parfois (parfois plus souvent que d’autres…) je trouve que c’est un peu dommage que bon moment entre amis/en groupe soit directement associé à alcool, ivresse et compagnie. Même si je peux le comprendre !

NON

Alors oui, en étant sobre, je vois tout. Et alors ? Est-ce que pour autant à chaque soirée je vais voir chacun de mes amis pour leur dire « non prends pas de bière, prends un coca ! », « ah du vin, encore ? Roh t’es vraiment pas funky hein ! », « Sérieux un cocktail ?? Putain mais bichette ce soir c’est festif, on s’ambiance, prends un Schweppes Agrumes, sérieux là tu fais chi*r tout le monde ! ». Non, je ne le fais pas.

Et pourtant à chaque soirée, de plus en plus, on ne me laisse pas tranquille. Et je dois sans cesse me justifier, raconter le pourquoi du comment, glisser que si, quand même j’ai déjà été bourrée, comme pour laver mon honneur. Et parfois, je suis à deux doigts de céder. Ok, va me chercher une bière que je boirais pas si ça peut te donner l’impression que ça me rend plus drôle 🙂

 

Nous sommes des gens normaux

Alors, je me demande, pourquoi le fait de ne pas boire est associé à « coincé, rabat joie, relou » ? Au contraire, je suis toujours de bonne humeur, bon public et vraiment pas compliqué, laissez les gens être ce qu’ils sont sans chercher à les forcer.

Et lorsque parfois, on se laisse tenter par un alcool ou un arrangement qui convient à notre palais, parce que bon, on a le droit aussi, s’il vous plaît, restez modérés ! Ca peut vite être pénible et pesant quand tout ne tourne qu’autour de ce qu’il se passe au fond de mon verre. Je ne vous fais pas un high five et une danse de la joie chaque fois que vous commandez une limonade.

Si vous avez des amis ou des personnes de votre entourage qui ne boivent pas d’alcool, laissez les tranquille. Inversez la situation et imaginez que toute la soirée vous avez quelqu’un à vos basques qui vous serine pour que vous troquiez votre bière contre un thé glacé ou une eau gazeuse. Ce serait un peu lourd, je peux vous le garantir. Ne pas boire ou ne pas être ivre tous les week-ends ne veut pas dire que nous ne sommes pas des gens sympas, sociables et surtout libres de faire ce que l’on veut. Et cela ne devrait pas être une tare.

Passons une bonne soirée les uns avec les autres

La pression concernant la consommation d’alcool est aujourd’hui très forte, et le pire, c’est qu’elle vient souvent de votre entourage plus ou moins proche. De vos amis, des amis d’amis ou de votre famille. Je me suis déjà dit que j’allais me mettre à boire juste pour que l’on me laisse tranquille. Mais non, juste, laissez-moi tranquilleQui s’est forcé à manger des choux de bruxelles à chaque apéros ou soirées juste pour faire plaisir à ses amis ? Personne 🙂

Ici, vous trouverez le lien de « mon interview » qui explique d’une autre point de vue pourquoi je ne bois pas d’alcool (ouhlala les grands mots) faite pour le bonbon & que je trouve vraiment sympa et bien rédigée 🙂

Contrairement à d’autres qui détestent la sensation d’ivresse, de perte de contrôle liée à cet état second qu’on connaît (trop) bien, ses papilles rejettent ces boissons, en particulier les alcools forts. « J’ai déjà ressenti cette sensation d’ivresse, c’était sympa mais je ne vais pas me forcer pour kiffer une soirée ». Ça peut paraître un chouïa utopique pour des soiffards comme nous/vous, mais elle s’amuse autant sans. Ah les plaisirs simples de la vie…

 

Pour conclure, « non » elle ne s’ennuie pas en soirée, « non » elle n’a pas une vie merdique, « oui » elle a déjà été bourrée, et « non », son choix ne résulte pas d’un traumatisme. Comme le fait de porter des mocassins plutôt que des bottes, Anaïs préfère boire une menthe à l’eau plutôt qu’un gin to !

Je vous recommande un article que j’ai beaucoup aimé et qui en parle un peu plus longuement sur Madmoizelle : Je n’aime pas l’alcool… et c’est mon affaire !

Voilà, la conclusion c’est prenez soin de votre prochain, de vos ami(e)s, aimez les et soutenez les peu importe leurs goûts, qu’ils soient vegans, footballeurs, hipsters, allergiques au gluten, fans d’Eiffel 65 ou qu’ils ne boivent pas d’alcool ♥

Sur ce, à très vite, soyez heureux ♥

Vous avez trouvé cet article utile ? N’hésitez pas à commenter, liker, partager si cela vous a plus, ça fait chaud au ♥ !

Retrouvez-moi sur Facebook & Instagram

 

Publicités

26 réflexions sur “Je ne bois pas d’alcool mais merci, je passe une très bonne soirée.

  1. RozN dit :

    Bonsoir, je ne connaissais pas votre blog et suis tombée par hasard dessus : l’impression de me lire! Que c’est pénible de devoir se justifier parce que l’on ne veut pas boire. Le goût ne me plaît pas (sauf dans certains cocktails ou des vins blancs liquoreux mais je m’en passe trèèèès facilement) et je ne conçois pas de devoir me forcer pour faire plaisir aux autres. Pourtant j’avoue avoir à de rares fois où c’était vraiment lourd pris des fonds uniquement pour que l’on me fiche la paix, pathétique quand même! Je ne crois pas être aussi lourde quand quelqu’un me dit ne pas aimer un ingrédient que j’apprécie moi! Bon WE!

    Aimé par 2 people

  2. vivi dit :

    Merci pour cet article, je me suis vraiment reconnue. Je suis comme toi, je n’aime pas le gout de l’alcool, donc je ne vois pas pourquoi je devrai en boire si je n’y prends aucun plaisir. Par contre, mes amis n’ont jamais essayé de « corriger ce défaut », encore moins mon mari, qui a pris le parti de boire ma part (personne n’est parfait) et qui est bien content d’avoir son chauffeur pour rentrer!! Plus sérieusement, certains pensent qu’il est indispensable de se bourrer la gueule pour s’amuser et c’est bien dommage. En tout cas, je me fais fort de leur prouver le contraire! Donc ne pas se laisser influencer et rester soi même. C’est vrai que j’ai de la chance, mes groupes d’amis ne m’ont jamais jugé ni embêté sur le sujet et j’ai toujours un super jus préparé rien que pour moi dans les soirées, que demander de mieux?!

    Aimé par 1 personne

  3. Le Borgne Marine dit :

    Bravo Bravo Bravo Youhou!! c’est aussi l’histoire de ma vie, et quand je suis tombée enceinte ben au moins j’avais une excuse visible permanente, et c’est un peu dommage d’en venir là!
    Moi je trouve que ceux qui boivent pas et profitent vraiment de leur soirée (pas bourrés) et ben c’est les vrais fêtards!
    Bonne soirée!

    Aimé par 2 people

  4. My Slow Life dit :

    Hahahaha excellent ton article ! Merci j’ai bien ri !!! Alors imagine quand tu ne bois que rarement de l’alcool et qu’en plus t’es « écolo » ! Là tu as le droit à « tu prends un coca ! Mais c’est pas écolo » ou alors « Quoi tu ne bois pas du vin bio !? » J’avoue ne jamais avoir réagi à ces remarques que je trouve stériles et comme je suis typé maghrébine, il est vrai que les gens ne m’emmerdent pas trop bien que je ne sois pas musulmane. Et comme tu dis, sans alcool on vit très bien ! De toutes façons, j’ai horreur de perdre le contrôle, de voir le décors tourner lorsque je ferme les yeux et puis je conduis, donc je ne bois pas ou très rarement et très peu 🙂 Mais surtout, apprécier l’alcool ce n’est pas se mettre une murje dès que possible 🙂 L’alcool est à consommer de manière modérée et doit se savourer !

    Aimé par 2 people

    • Anaïs dit :

      Ton commentaire m’a bien fait rire ! Le coup du coca on me l’a déjà fait mille fois, ça m’hérisse bien le poil !
      & en général le pire du pire c’est quand je ne bois pas d’alcool et en plus je commande végé…

      J'aime

  5. Sifan dit :

    J’ai trouvé votre article sur le bonbon et j’ai adoré car je suis concerné mais personne ne parle de ça en plus on trouve ça mal vue malheureusement. mais je pense qu’il faut bien lancer un mouvement pour sensibliser la société.
    Bon courage pour la suite de ton blog ^^

    Aimé par 2 people

  6. lefollya dit :

    Je ne bois pas non plus d’alcool. D’une part car, tout comme toi, je n’aime pas le goût, et d’une autre part pour les effets que cela peut avoir. Dans mon entourage, certaines personnes n’ont pour but que de mal finir, et je trouve ça vraiment ridicule !
    On a alors déjà tenté de me faire boire pour goûter, mais mon avis reste ferme sur ce sujet, je n’aime pas ça, et encore moins les effets néfastes que « je ne peux pas comprendre car je n’ai jamais essayé », alors que « c’est trop drôle ». Moi je trouve ça plutôt ridicule.

    Aimé par 1 personne

  7. jill est une fille dit :

    Je bois de moins en moins d’alcool et pareil, on me regarde souvent avec des yeux ronds en soirée lorsque je reviens du bar mon coca à la main. Je pense que tout comme la viande l’alcool est ancré dans la culture française, on mange sa viande rouge avec un bon vin, on va boire une bière avec les copains, etc… Je pense que les mentalités changeront mais comme pour tout changement il faut du temps à la plupart des gens hélas.

    Aimé par 2 people

  8. Ocilia dit :

    Hello ! Je viens de tomber sur ton blog via ce billet, et c’est justement un sujet qui me fait pas mal réagir.

    J’ai souvent entendu ce que tu dis, et je trouve ça très « drôle » (j’avais pas de meilleur mot, désolée) car je ne bois pas d’alcool non plus (bon ok de temps en temps je pique une gorgée de mojito dans le verre de mon mec), mais personne ne me fait jamais chier avec ça.

    Je ne sais pas si c’est ma manière de le dire ou les personnes qui m’entourent, mais quand je dis « je ne bois pas d’alcool », ça étonne toujours un peu genre « ah bon » ou « ah oui c’est vrai j’avais oublié », les personnes qui ne me connaissent pas me demandent souvent pourquoi, je réponds que j’aime pas le goût et basta, on ne m’en parle plus. Ca passe comme si je disais que j’avais bouffé chinois à midi, tout le monde s’en fout quoi. Je n’ai jamais bu, et même ado, personne ne m’a jamais emmerdée avec ça. En fait si, les seuls qui se chiants, c’est dans le cadre professionnel en fait. Mais dans le cadre perso, tout le monde s’en fout.

    D’où le fait que je me pose toujours la question et que ça m’étonne toujours, car j’ai l’impression d’être la seule personne qu’on ne fasse pas chier parce qu’elle ne boit pas. Je me rends compte que j’ai quand même de la chance, parce que putain ça me soulerait de devoir me justifier ^^

    Aimé par 2 people

  9. LadySo dit :

    J’ai vraiment l’impression de me voir dans ton article. Et encore, moi, je bois zéro alcool. Je n’aime vraiment pas le goût et je n’ai jamais pu me « forcer ».
    Les justifications, les « tu n’es pas fun » et autres piques en tout genre, je connais bien. J’ai la chance d’avoir de la famille qui ne m’embête pas avec ça (la famille proche en tout cas)….Mais les amis, c’est une autre histoire.
    Je pense qu’une des raisons pour lesquels je n’aime pas aller en soirée vient de là : me faire constamment reprocher de ne pas boire, de ne pas savoir m’amuser. Pas moyen de passer 5 minutes tranquille, toujours quelqu’un pour venir dire comment je devrais gérer ma vie. Alors du coup, les soirées, j’ai arrêté. J’en avais marre. Je ne veux pas d’alcool et je vis ma vie comme je l’entend.

    Aimé par 2 people

  10. Pomponette dit :

    Figures-toi, avant je ne comprenais pas ceux qui ne boivent pas d’alcool (sans leur faire la remarque hein). Mais au fil des années lorsque je ne voulais pas boire j’ai vu qu’on insistait pour que je le fasse.Alors même que je m’éclatais à danser toute la nuit. Et j’ai remarqué que très peu de gens acceptaient de faire des soirées sans alcool, je trouve ça hyper triste. Au final on arrive pas à avoir des conversations enrichissantes quand tout le monde boit. Peut être que ça sert justement à ça ou à palier le manque de créativité dans le divertissement.

    Aimé par 1 personne

  11. fjva dit :

    Copine! J’ai écrit un billet pour exprimer en gros le même ras-le-bol des incitations à boire :
    https://fjva.wordpress.com/2016/02/02/parisienne-mais-presque-lalcool-jaime-pas-ca/

    On dirait vraiment que ça pose un problème à plein de gens (même des gens qu’on ne connaît pas) qu’on ne boive pas d’alcool. Moi en plus de ne pas aimer le goût, ça me donne vite mal à l’estomac, et je n’ai pas du tout envie de me rendre malade juste pour que d’autres se sentent mieux, merci…
    Ca ne me dérange absolument pas qu’ils prennent des cocktails ou autre, je ne juge pas vu que ce n’est pas par idéologie que je ne bois pas, mais juste par goût. C’est si difficile à comprendre?

    Heureusement, depuis le temps je me suis trouvé des amis qui comprennent, et qui pour beaucoup n’associent pas forcément « bonne soirée » à « rouler sous la table » – même s’ils ne crachent pas non plus sur un bon cocktail ou un bon petit vin.

    Aimé par 2 people

  12. Emma dit :

    C est tellement ça! Je me retrouve complètement dans ton article! Obligée de se justifier tout ça tout ça… C’est tellement lourd parfois… On te regarde comme si tu venais d’une autre planète et parfois je me suis même demandé si j’étais bien normale lol. Mais oui oui, je n’aime juste pas l’alcool c’est tout! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas 😉

    Aimé par 2 people

  13. Rosenoisettes dit :

    C’est vrai que l’alcool c’est un peu comme les produits animaliers, si on n’en consomme pas on est souvent regardés de manière étrange, on nous force la main… Quel dommage qu’il y ait si peu de tolérance !
    Boire un verre avec des amis ne veut pas forcément dire vin, bière, cocktails… On peut aussi se retrouver autour d’un thé, d’un cocktail sans alcool, un smoothie, ou une limonade. L’alcool ne fait pas grand chose dans le plaisir de voir des gens et de passer du bon temps avec eux.
    Et lors des soirées (j’imagine) l’alcool fait davantage de dégâts qu’autre chose.
    Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 2 people

  14. Margaux Lifestyle dit :

    Mais comme je te comprends ! Je ne suis pas contre un verre de rosé pendant les repas ou à l’apéro l’été. Mais en soirée, je ne bois rien ! Et qu’est-ce qu’on peut me faire chier là-dessus ! Mais mec/meuf, j’ai pas besoin d’alcool pour m’amuser ! Et puis, je ne serais pas capable de profiter de ma soirée, si je ne sais pas si en état de rentrer chez moi après…

    Aimé par 2 people

  15. lov'in it blog dit :

    Haha tout à fait c’est la misère. Je ne bois pas d’alcool ou une fois de temps en temps. Le cidre c’est de l’alcool? 😜 (doux évidemment). Se vomir sur les chaussures tous les samedis est ce vraiment une nécessité? Surtout que beaucoup de gens boivent pour boire et n’apprécient pas. Ce qui m’énerve c quand j’accepte de boire un verre et qu on me ressers systématiquement. Et mon libre arbitre??? Reste comme tu es c’est mieux 😄

    Aimé par 2 people

  16. Manon dit :

    J’ai une amie qui comme toi n’aime pas le goût de l’alcool, elle m’a aussi dit que dans notre société, finalement, ne pas boire d’alcool était mal vu. Ce qui est quand même paradoxal.. Mais c’est vrai que souvent on associe « ne pas boire » à « personne pas drôle ». Moi même j’ai déjà eu droit à des réflexions comme quoi « je suis trop sérieuse » « je suis pas festive » tout simplement parce que non à ce moment là je n’en avais pas envie. Bref, je crois que les gens ont quand même un soucis avec ça, chacun fait ce qu’il veut quoi!

    Aimé par 2 people

  17. Suny dit :

    Pour ma part j’aime boire un verre de temps en temps, il m’arrive de boire un peu trop et d’être pompette, et même si les lendemains sont de plus en plus difficiles, il m’arrive de prendre une petite cuite… Mais je comprends tout à fait ton point de vue. Il m’arrive aussi de ne pas avoir envie de boire de l’alcool, et dans ces cas-là je peux systématiquement m’attendre à une remarque. Avant, c’était du genre « mais t’es malade ? T’es malheureuse ? Tu t’ennuies ? » Maintenant que je suis mariée et que j’ai passé le trentaine, c’est à chaque fois : « rhoooo mais t’es enceinte !! » …euh, non. Puis qu’est-ce que ça peut te faire ? (et quand j’aurai 60 ans, ça sera quoi ? « t’as la ménopause qui te travaille » ? o_O)
    Bref, de toute façon, quoi qu’on fasse, quoi qu’on dise, il y aura toujours quelqu’un pour juger, se poser des questions et demander des justifications. Je crois qu’on aura beau batailler contre ça, on ne gagnera jamais, il faut juste s’y faire… :/
    Bonne journée ! 🙂

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s