Ma vie, mes cheveux au naturel : routine capillaire

Depuis août, pas une semaine ne se passe sans qu’une copine me demande « et là… Depuis combien de temps tu ne t’es pas lavé les cheveux ?? ». En effet, le bon air Asiatique a fait beaucoup de bien à ma chevelure. Etant déjà passé à une routine plus naturelle il y a à peu près deux ans, cela fait quelques mois que je « pousse » un peu plus ma démarche en restant de plus en plus longtemps sans faire de shampoing, et les résultats sont très étonnants !

J’ai les cheveux assez fins et pas très nombreux, sans volume particulier, pas de boucles, pas de trucs un peu fifous. Je les ai beaucoup lissés, beaucoup séchés, beaucoup colorés (rouge, violet, orange, rose, brun… Salut l’arc en ciel), beaucoup atebassés, parfois dreadés.. Bref, ils ont pris cher.

Pour de nombreuses raisons, les quelques mois que j’ai passé à Bali m’ont été très bénéfiques, mais capillaire-ment parlant, ça a clairement tout changé !

  1. Plus de chaleur : partie en sac à dos, j’allais pas me charger d’un sèche cheveux et d’un lisseur, j’ai donc laissé mes cheveux sans chaleur pendant plus de cinq mois… Et clairement, je crois qu’ils ont vraiment bien aimé ! En même temps, quand il fait 30° ambiants, tu crains moins le rhume si t’as les cheveux humides… Bref.

seche cheveux

2. Moins de lavages : Et puis, presque par hasard, je me suis rendue compte que j’espaçais de plus en plus les shampoings (routine de base entre la vie, le sport, la piscine… C’était tous les deux jours) jusqu’à passer dix jours sans les laver, et surtout, sans que ce soit la catastrophe. Du coup je me suis mise à ne les laver qu’une fois par semaine, avec shampoing sec/farine (qui marche super bien pour moi) ou rinçage à l’eau clair pour répartir l’excès de sébum et les débarrasser des poussières et compagnie, entre les deux shampoings et le résultat est assez bluffant.

farine

3. Des produits naturels : aujourd’hui, si je me lave les cheveux avec un produit type L’Oréal et compagnie, mon cuir chevelu aura tendance à me démanger et mes cheveux vont graisser beaucoup plus vite. C’est assez fou. Jusqu’à présent je m’étais tournée vers les produits « Le Petit Olivier« , pour leur gamme et leurs valeurs (compo moins dégueu que les produits de grande surface, prix accessibles, production locale en PACA, cruelty-free..), mais plus je plonge le nez dedans moins ça me convient. Je suis assez attirée par les shampoings secs (certains m’ont fait de l’oeil à la Biocoop la dernière fois) et j’aimerais beaucoup tester les poudres lavantes. J’attends avant de me lancer de finir ma bouteille de shampooing actuel (à une micro noisette d’utilisation par semaine… J’en vois pas le bout :D).

Après, comme toujours, ce que je dis, c’est valable pour moi. Chacun son expérience, sa nature de cheveux, ses bidouillages, etc. Mais en tous cas, j’ai assisté à une transformation assez incroyable et ces trois petits changements d’habitude ont eu des résultats plutôt bluffants pour ma nature de cheveux.

Je ne les perds quasi plus outre le quota normal  (on est bien loin des touffes perpétuelles entre les doigts avec chaque triturage capillaire), ils ont gagné en masse un truc de dingue, ils sont beaucoup plus brillants et surtout ils ont poussésCela faisait des années qu’ils n’avaient pris autant de longueur !

cheveux

Sans oublier le côté hyper économique, la nana à la salle de bain blindées de 1000 shampooings aux multiples valeurs (adoucissant, dégraissant, volume ++, cheveux brillants, réparateur, molécule pro 785klza blablabla) c’était moi ! J’adorais tester en permanence, acheter, sentir de nouvelles odeurs, avoir de nouveaux packagings… Aujourd’hui j’ai beaucoup simplifié et je n’achète plus avant d’avoir fini ce que j’ai déjà (!):

  • Lavage
  • Après-shampooing sur les pointes
  • Huile de coco en soin sur les pointes
  • Entre deux shampooings : shampooing sec et/ou farine

En gros j’ai quatre produits pour les cheveux, sachant que l’huile de coco me sert à milles autres choses. A part ça j’ai ma tangle teezer et j’ai quand même ressorti le sèche cheveux car parfois l’organisation fait que je n’ai pas le temps de les laisser sécher à la maison et rapport au mistral, pas envie de mourir d’une pneumonie dans la demi heure donc j’envisage le séchage de façon sporadique.

Ce qui m’intéresse dans cette démarche c’est bien sûr le côté naturel dans ma routine cheveux mais c’est aussi la réduction de déchet, de consommation de produits inutiles et de rejet de substances toxiques dans les eaux usées. Utiliser des produits plus naturels non blindés de substances chimiques c’est bien pour soi, pour notre corps, pour notre peau, mais cela a aussi un impact sur ce que l’on rejette dans la nature et mine de rien… Ca compte !

Extrait article trouvé ici :

Les shampooings qui sont certifiés cosmétiques naturels et biologiques
  • ne contiennent pas, à titre de conservateurs, de substances chimiques réactives comme celles qui peuvent libérer du formaldéhyde ;
  • ils ne contiennent pas non plus de composant chimique nocif pour l’environnement comme l’EDTA qui peut également s’avérer dangereux pour l’être humain ;
  • ils ne contiennent pas non plus de PEG qui peuvent, en pénétrant dans la peau, la rendre plus perméable aux polluants ;
  • ils ne contiennent pas de filtres solaires synthétiques néfastes pour la santé et l’environnement ;
  • et les meilleurs shampooings naturels sont aussi complètement exempts de tensioactifs irritants.

Un autre article sur Consoglobe… N’hésitez pas à vous documenter  et à suivre l’actu de Génération Cobayes dont le site et les newsletter sont hyper bien faites pour nous renseigner sur les compos, les produits/marques à éviter, les effets de certains composants sur notre développement, notre libido et compagnie  !

Voilààà, j’espère que cet article vous aura plu, vous aura donné envie de vous tourner vers une routine plus naturelle ou en tous cas de vous renseigner sur le sujet 🙂

Comme toujours, si vous avez aimé, que vous pensez que ça peut être intéressant de diffuser cet article ou les liens présents dedans, de provoquer la discussion ou le débat autour de ce thème… N’hésitez pas à partager et à réagir dans les commentaires 🙂

A très vite !

Publicités

2 réflexions sur “Ma vie, mes cheveux au naturel : routine capillaire

  1. lov'in it blog dit :

    Ah les cheveux toujours une grande histoire, j’arrive à espacer mes shampooings de 3 jours (oh miracle) depuis que j’utilise la poudre de racines d’iris comme shampooing sec et j’ai pour objectif d’agrandir mon record de 4 jours mais ce n’est pas chose aisée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s